Fun and refreshing casino games

  • CASINO
  •  LE BLOG
  •  Le Trump Taj Mahal ne va pas faire faillite pour le moment

Le Trump Taj Mahal ne va pas faire faillite pour le moment

23/10/14

taj-mahal

Le complexe hôtelier doté d’un casino terrestre intitulé Trump Taj Mahal à Atlantic City risquait de devoir fermer définitivement ses portes.
Néanmoins, il vient juste d’être sauvé de de la faillite, pour le moment du moins, suite à une décision prise par le juge Kevin Gross du tribunal fédéral des faillites.
En effet, il a accepté que l’établissement puisse annuler son contrat avec les travailleurs syndiqués.

Pour sauvegarder 3.000 emplois

Lors de l’audience, les propriétaires du Trump Taj Mahal ont demandé au tribunal d’être autorisé à mettre fin à un contrat avec le syndicat au motif que l’entreprise ne peut survivre en respectant ses engagements en terme de retraite et de santé inscrits dans le fameux texte.
La prochaine étape pour les propriétaires est d’obtenir une issue favorable d’une commission d’étude nommée par le gouverneur du New Jersey Chris Christie pour évaluer la nécessité d’une aide de l’Etat pour le Taj Mahal et d’autres casinos en difficulté.
Robert Griffin, PDG de Trump Entertainment, a déclaré être particulièrement fier des efforts de toute son équipe pour maintenir l’ouverture du Taj Mahal de manière à continuer à offrir à ses clients une expérience de jeu de première classe mais aussi à sauvegarder 3.000 emplois dans une activité particulièrement difficile actuellement à Atlantic City.

tajmahal

Les critiques du syndicat

Bien évidement, comme nous pouvions nous y attendre, le syndicat n’a pas accueilli positivement cette décision de la cour.
Ainsi, le porte-parole Bob McDevitt a affirmé qu’elle risque certainement de déplaire aux nombreux travailleurs qui comptaient sur ce contrat pour leur retraite et leur santé.
Ainsi, il a notamment fait savoir qu’ils comptaient continuer à lutter, pas devant les tribunaux cette fois, mais dans les rues.
Ensuite, Bob McDevitt s’est interrogé sur les motivations des principaux investisseurs du casino Trump Taj Mahal, affirmant que le fait d’annuler le contrat n’avait rien à voir avec la situation financière de la société .

100 millions de dollars d’investissement

Carl Icahn, qui détient 286 millions de dollars de dette du Taj Mahal, a rejeté les affirmations du syndicat.
De plus, il a déclaré qu’il avait sauvé le Tropicana, il y a quatre ans, en utilisant une méthode similaire à la stratégie qu’il met en place pour le Taj Mahal.
Enfin, il a réaffirmé qu’il était prêt à échanger la dette du complexe et a affirmé qu’il comptait investir 100 millions de dollars pour la relance de l’établissement, mais seulement si l’Etat vient à son aide avec des allègements fiscaux et des subventions.

Les commentaires sont fermés
Posté par : lemonade
Vous aimez cet article ? Recommandez le !

Les commentaires sont fermés