Top 5 casino
neon finger neon finger

Méthode et martingales pour gagner à la roulette

La roulette est un jeu dans lequel le hasard tient une place importante. Ainsi, les stratégies mises en place au cours des années ne portent pas vraiment sur la manière de jouer mais plutôt sur celle de miser. Elles se nomment les martingales et nous allons vous présenter les plus célèbres, dans la suite de cet article. Juste avant, dans le premier paragraphe, nous vous détaillons une série de conseils qui peuvent vous être utiles lorsque vous vous adonnez à la roulette.

Quelques conseils pour la roulette

La première chose à retenir est qu’il faut toujours jouer à la roulette française ou à la roulette anglaise. En effet, la roulette américaine possède une case supplémentaire, le double zéro (00), qui multiplie presque par 2 l’avantage de la banque. En effet, il passe de 2,7 % dans les versions européennes à plus de 5,2 % dans la variante américaine. De même, la roulette mexicaine, très rare, est à proscrire puisqu’elle ajoute à sa consœur d’outre atlantique un triple zéro (000).

Si vous souhaitez disposer des meilleures chances de gagner de l’argent, vous devez privilégier les chances simples. En effet, il s’agit des paris qui paient le plus souvent. Certes, leur rapport est peu élevé mais vous allez gagner presque une fois sur deux. En outre, à la roulette européenne ou anglaise, les chances simples bénéficient de règles particulières en cas de sortie du zéro. Au lieu de perdre votre argent, vous pouvez récupérer la moitié de votre mise et parfois même remettre en jeu votre pari. Grâce à ces règles, les chances simples possèdent l’avantage de la maison le plus faible à seulement 1,35 %.

Comme pour l’ensemble des jeux de casino, lorsque vous vous adonnez à la roulette, il est important de vous fixer des limites en terme de gains, de pertes et de temps de jeu. Vous devez vous tenir aux objectifs que vous vous étiez fixés. Cela vous permet de ne pas risquer d’argent que vous n’êtes prêt à perdre et de ne pas jouer trop longtemps d’affilé ce qui peut vous mener à faire des erreurs.

Martingale classique

Pour utiliser la martingale classique, il suffit de doubler vos mises après chaque perte et de revenir à votre montant de pari initial après chaque victoire. De cette manière, tout gain annule l’ensemble de vos pertes et vous permet de remportant un peu d'argent.

La grande martingale

Proche de la martingale classique, la grande martingale impose de doubler sa mise après chaque perte. De plus, vous devez ajouter une mise supplémentaire. Bien sûr, après chaque victoire, vous devez revenir à votre mise initiale. Cette technique nécessite un bankroll plus important puisque la valeur des paris grippe encore plus rapidement. Par contre, elle permet de gagner plus d'argent lors d'une victoire.

La piquemouche

La piquemouche s’inspire aussi de la martingale classique. Par contre, elle consiste à miser trois fois de suite la même somme puis à la doubler. Et ainsi de suite. Par exemple, une session de pari à la piquemouche donne : 1, 1, 1, 2, 2, 2, 4, 4, 4… Cette martingale vous permet de prévoir moins d'argent puisque vos paris augmentent plus lentement. Par contre, une victoire ne suffit pas à vous rendre bénéficiaire.

La pyramide d’Alembert

La pyramide d’Alembert consiste à augmenter sa mise d’une unité lors d’une perte et de la diminuer d’autant lors d’un gain. Cette fois encore, cette martingale nécessite un bankroll moindre mais ne permet pas d'effacer toutes vos pertes avec un gain.

La whittaker

La whittaker implique de miser l’addition de ses deux précédents paris lors d’une perte et de recommencer à la mise initiale lors d’une victoire. Cette martingale ne monte pas très vite. Ainsi, vous n'avez pas besoin de beaucoup d'argent pour l'utiliser. Par contre, elle ne permet de couvrir que deux pertes lors d’un gain.

Le paroli

Le paroli consiste à doubler votre mise à chaque gain. A partir d’un nombre de gain que vous vous êtes fixés à l’avance, arrêtez-vous et recommencez avec la mise initiale. Vous pouvez donc jouer avec un paroli de 1, lorsque vous vous arrêtez après avoir gagné deux fois sa mise, ou un paroli de 3, si vous stoppez après avoir remporté 8 fois votre mise.